20 thoughts on “407 – Where the wild tricycles are

  1. Bon sang, j’ai l’impression d’avoir l’impression qu’il y aurait comme des métaphores allégoriques dans cette bandessinée qui comme qui dirait raconterait plus de choses que ce qu’une première lecture en surface laisserait supposer.

  2. tu aurais pu parler de cette époque où de jeunes fous avaient construit un tandem tricycle à plein de selles mais que personne voulait jamais pédaler. (tavu la métaphore continue)

    Cham, je t’aime et je voudrais que tu n’arrêtes jamais de parcourir le monde sur ton beau tricycle.

  3. Ahahah !
    Ça faisait longtemps que j’avais pas rigolé comme ça.
    C’est vraiment trop trop bien et chouette de revoir cette tête d’écran !

  4. haha cool !
    jaime bien comment joseph fait du trycicle. criant de verité

    (sinon je trouve que le bleu de ton blog pique les yeux.)

  5. il est bien ton nouveau blog et elle est bien cette note mais je trouve que le bleu de ton blog pique les yeux comme victor (le bleu, pas victor) et sinon t’es sympa

  6. Mince je ne savais même pas que le blog avait changé. Je l’ai découvert par hasard en allant sur les commentaires de la dernière note du blog précédent :/

  7. ahlalala, cette bonne vieille époque du tricycle
    on roulait au gré du vent, insouciant
    maintenant faut prendre nos couilles en main, tristement

    (par contre le bleu mec, ça pique les yeux)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>