383-L’évangile de Saint Joseph

J’en ai pas encore fini avec les changements de situation, mais voilà petit quelque chose histoire de pas laisser mourir le coin.

Et dans tous les cas normalement en septembre, je devrais me bouger les fesses pour co-réaliser la saison 2 de Way Homer.

8 thoughts on “383-L’évangile de Saint Joseph

  1. Encore plus savoureux quand on voit les références faites aux précédentes notes effectivement <3
    T'es un génie, change pas, bientôt tu annexeras le Panthéon, parce qu'aux grands hommes Cham est reconnaissant.

  2. T’as genre transformé une note précédente un peu moisie en truc terrible. Ça donne même envie d’écrire au lieu de passer mon temps à regarder des séries.

    En fait à la base c’était prévu pour faire partie de la même note que la précédente, sauf que j’avais pas le temps de tout dessiner avant de déménager.
    Là j’aurais pu dessiner la troisième partie dans la deuxième, mais j’avais le choix entre ça ou passer mon temps à regarder des séries.

  3. Houlàlà,faire glisser un quidam sur une peau de banane est beaucoup complexe que ça en à l’air.
    D’abord,si la personne ne pèse pas assez lourd,il n’exercera pas une pression suffisante pour faire éclater les cellules glissantes de l’envers de la peau(c’est pour ça que ça marche pas avec les souris ou les ados anorexiques),de plus,la vitesse du déplacement de la victime est importante:plus elle va vite,plus la surface de contact pied/banane est faible,plus la pression locale est forte,donc un mec qui court à plus de chance de se ramasser qu’un petit vieux qui se balade tranquillement…sauf si sa cane rentre en contact avec la peau(petite surface,beaucoup de pression).
    En gros,mathématiquement parlant cela donne (Vp x SP)/Qv²=Lol

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>