316-Les abîmes langoureux

les abîmes langoureuxpartie 1


abîmes langoureux partie 2


abîmes langoureuxpartie 3

ça faisait un petit moment que je voulais faire ça. Plutôt que d'aller inventer des tas d'annecdotes pour pallier une vie pas trépidante, je vais plutot inventer ce qui se passe plus tard et mélanger les époques. Que ce blog devienne une sorte de faux biopic crépusculaire, dans la lignée des Scarface, Casino, There Will Be Blood, et autres films sur la joie de vivre.

26 thoughts on “316-Les abîmes langoureux

  1. Cham.

    Je reste sans voix.

    C’est, c’est.

    Purée.

    Si t’arrêtes le blog, je te broie les bras, je te coupe les membres, je mets du sel dessus, je te les fais bouffer, je t’enfonce un clavier QWERTZ allemand dans le cul et je te fais manger 12 tonnes de céleri et des pommes, croquantes.

  2. Conceptuel à souhait c’est chouette j’adore les expérimentation ça nous change des blogs autobio qui pululent, y a raph.b et l’esbroufe qui font des trucs du genre en ce moment c’est chouette, hâte de voir la tournure que ça va prendre.

    Bon sinon quand est ce que je te paye un coca sur gre?

  3. Aha, j’adore. Il y en a (comme moi) qui n’arrive pas à s’imaginer dans une trentaine d’année, puis toi tu y arrive (après est ce que ce sera vraiment ça ?! *suspens*).

    Le psy me fait penser à quelqu’un..

  4. J’aime bien la première partie, mais je trouve le reste assez cliché comme ces films américains des années 90 (bon si on remplace les rails de cocaïne par du lait). Après c’est fait exprès… Mais je trouve qu’il n’y a pas assez de recul par rapport aux modèles pour que ce soit vraiment drôle.

  5. Guillaum > Mmh c’est pas faux. C’est vrai que je découvre à peine pas mal de film des 90′, donc effectivement c’est assez cliché.
    Mais c’est aussi surtout pour mettre les choses en place, technique américaine du comique (à part les comédies conceptuelles) : tu places des stéréotype et tu les développes différemment. Donc après je vais peut être rester cliché, mais je veux essayer de mélanger les notes normales que je faisais d’habitude dans cette façon de raconter. Mais c’est une bonne remarque.

    Et puis bon, dans les années 2020 il y aura un revival 90′s alors hein.

    Mindan > Ha, me comparer à Raphael B et Lesbrouffe, ça me fait toujours plaisir !
    Bah pour le coca je sais pas, quand je suis en semaine la seule chose que j’ai envie de faire c’est rentrer chez moi et le week end c’est de rester chez moi. Grenoble me sort par les yeux, un peu.
    Et puis bon, je serais accro au coca que dans deux ans.

  6. wow, sa c’est de la note c’est vrai qu’on dirait un film des années 90 mais franchement wow. C’est dans le best-seller des tes notes dans le top 10 des meilleurs note de blog imaginé sur ce blog. Franchement cette note mérite beaucoup d’entré pour une note a petit budget!

  7. @Camé : ouais, tu cherches à te fritter mec ? Tu veux qu’on te fasse la misère hein hein ? On va te niquer ta sale gueule de petit pd. T’as compris ? BAISSE LES YEUX !

  8. @K : d’accord, mais j’espère juste qu’on aura pas droit à des scènes premier degré où Cham et K pleurent (virilement) dans les bras l’un de l’autre, avec des dialogues comme “mais qu’est qu’il t’arrive Cham je ne te reconnais plus !” “je ne sais pas K, je ne sais pas…”

  9. Original et techniquement impressionnant.

    Suggestion : le psy pourrait avoir un comportement plus farfelu que ceux qu’il est censé analyser, genre Fritz ‘Sigismund’ Fassbender.

  10. Vivement que je revienne pour te secouer le cocotier … On va faire de grandes choses, oui, de GRANDES choses !

  11. Pour moi, la musique de fin fait plus “Star vautrée dans son vomi qui va mourir asphyxiée alors que ses fans l’ont tous oublié et que ses amis sont morts, et que le tout premier, celui qui l’aide depuis le début, est là, sur le pas de la porte, et qu’il lui dit qu’il a tout gâché.”

    Enfin c’est juste un avis personnel, hein.

  12. Guillaum > A priori ça n’arrivera pas. On est pas des tapettes.
    Par contre il y aura peut être du sang et des larmes, ça c’est cool.

    Virginie > Je vais sans doute dévelloper le psy, mais comme un personnage normal, je suis pas très fan du cliché “le psy qui a besoin d’un psy”. On a tous plus ou moins besoin d’un psy de toute manière.

    Sirop D’érable > Raaaah ouiiii

    Lenny V.Cravic > C’est la sublime musique de George Delerue, dans le film “le mépris” de Godard… Effectivement pour moi aussi ça évoque quelque chose de dramatiquement tragique, mais peut être pas jusque là où tu vas, je trouve que ça évoque plutot une tension naissante, une amitié qui s’effrite, un mépris qui nait, d’où son utilisation ici.

    Sinon elle est aussi dans Casino, avec un peu de batterie par dessus, et c’est magnifique et trop court.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>